Quel enjeu pour la clinique d’une réflexion sur le genre Séminaire avancé

Description du séminaire

L’opinion et les discours courants égrènent les stéréotypes de genre. On pourrait faire une liste infinie de ces normes de genre et de ces stéréotypes qui différencient les femmes des hommes, et ce, sans aucune remise en question.

Selon le psychanalyste Jean Laplanche : « masculin et féminin est la première différenciation que vous faites quand vous rencontrez un autre être humain, et vous êtes habitués à faire cette différenciation avec une certitude exempte d’hésitation. En psychanalyse, en clinique d’une façon générale, l’immense majorité, voire la totalité des  » observations  » pose de façon irréfléchie au départ :  » il s’agit d’un homme de trente ans ; ou d’une femme de vingt-cinq, etc. » Le genre serait-il vraiment a-conflictuel au point d’être un impensé de départ ?

Quels sont les effets psychiques de cet impensé de départ ? C’est cet impensé de départ qu’il s’agit de relancer dans la théorie et la pratique clinique.

Informations complémentaires

  • school Formateur(s) : Laurie Laufer
  • date_range Date(s) : 1 & 2 février 2019
  • bookmark Type de formation : Séminaire avancé
  • attach_money Prix : 340€
  • star_rate Pré-requis : Les séminaires avancés sont réservés aux practiciens établis ayant déjà des patients

Soyez les bienvenus !

Pour vous pré inscrire, cliquez sur le bouton ci-dessous.

arrow_upward